Le congrès 2024

aqpf congrès 2024

Récemment, les pratiques, les stratégies, les outils ainsi que les perspectives didactiques et pédagogiques quant à l’enseignement du français dans les classes du Québec se sont multipliés. Au centre de ce foisonnement, la personne enseignante peut parfois se sentir submergée. Ainsi, pour mieux s’y retrouver, il y a lieu de se demander dans quelle mesure ces divers éléments sont encore adaptés à la réalité de nos élèves qui, elle, s’est grandement transformée et se transforme encore aujourd’hui à la lumière d’un contexte postpandémique à travers lequel les technologies, la communication, les loisirs, la littérature et la langue revêtent de nouvelles formes. Les nouveaux chemins à parcourir sont donc nombreux, mais il nous reste encore à les cartographier.

Nous devons reconnaitre que les programmes ministériels pour l’enseignement du français se font « vieux » et que, du même coup, certaines pratiques mobilisées dans les classes à l’heure actuelle sont en décalage avec la réalité des élèves en dehors de l’école. Plusieurs questions se posent alors : quels sont les pratiques, les stratégies ou les outils qu’il importe de conserver et de parfaire, quelles sont leurs forces ; quels sont les pratiques, les stratégies ou les outils qui doivent être améliorés, repensés, de sorte à mieux tenir compte des élèves ? De ce fait, qui sont-ils, ces élèves ? De quoi se compose leur culture et quelles sont leurs valeurs ? Par quoi sont-ils intéressés ou motivés ? Quels sont leurs besoins d’apprentissage ? Quels sont les savoirs et les compétences mobilisés par nos élèves à l’extérieur de la salle de classe ? Dans quelle mesure soutenons-nous ces savoirs et ces compétences ?

Pour obtenir réponses à ces questions, nous vous invitons à faire halte au congrès afin de réévaluer notre destination et d’amorcer ensemble le recalcul de notre itinéraire.

  1. Nouvelle destination : les élèves
  2. Durée du trajet : 3 jours
  3. Itinéraires disponibles : 3 axes de formation

Axe 1  : Le plaisir d’apprendre des élèves

Le nouveau référentiel de compétences professionnelles met de l’avant une nouvelle compétence, soit Soutenir le plaisir d’apprendre. Il est donc à propos de voir comment travailler cette compétence. Et dans un contexte où l’on veut développer le plaisir de la langue, de la lecture et de l’écriture pour assurer la pérennité du français, il est à propos de proposer des ateliers à cet effet. Ces ateliers seront autant d’occasions de réfléchir aux moyens à mettre en place pour favoriser la motivation chez les élèves, pour transformer, une expérience positive à la fois, leur rapport au français. Qu’est-ce qu’une tâche complexe et signifiante désormais ? Comment soutenir le sentiment de compétence des élèves, ou encore, quelles valeurs ou quelles utilités trouvent-ils au français dans le contexte actuel ? Sommes-nous toujours de bons et pertinents «modèles » pour les élèves ? Ce premier axe se propose d’apporter un éclairage à ces questions.

Axe 2 : Les pratiques sociales de référence

On le dit, on peut se demander si nos pratiques d’enseignement sont toujours actuelles au regard des pratiques sociales de référence que l’on enseigne. Enseignons-nous des genres textuels, à l’oral et à l’écrit, qui sortent du cadre scolaire ? Présente-t-on des œuvres culturelles qui font écho au contexte, à la réalité, aux valeurs, aux pratiques des élèves ? Dans la lignée des repères culturels que nous avons explorés au congrès 2023, nous suggérons de poursuivre la discussion cette année en repensant et en présentant des pratiques sociales de référence que l’on peut et que l’on devrait mobiliser en classe pour être toujours plus en adéquation avec celles de nos élèves (médiums de lecture, genres discursifs enseignés, plurilinguisme des élèves, etc.).

Axe 3 : Les besoins et les productions d’élèves

Dans l’optique de la démarche didactique, que l’on commence par une analyse des besoins, il est important de considérer le niveau réel des élèves qui se trouvent dans les classes. Quelles sont les forces de nos élèves, quelles difficultés rencontrent-ils à l’heure actuelle en lecture, en écriture, à l’oral ou en grammaire ? Au-delà des programmes ministériels et des attentes de fin de cycle, quels sont leurs besoins réels d’apprentissage ? Nous proposons donc de réfléchir aux besoins des élèves, de mettre en lumière des projets où les créations/productions des élèves sont au centre de l’attention, de présenter des stratégies pour analyser les difficultés/les besoins de nos élèves ou pour analyser leurs productions en vue de proposer un enseignement, etc. Ce dernier axe permettra de cibler de nouveaux « arrêts » sur notre nouvel itinéraire.

Appel à communications
du 5 février au 5 avril 2024

C’est avec un plaisir renouvelé que nous vous invitons à soumettre une proposition de communication pour le prochain congrès organisé par l’AQPF sous le thème Géolocaliser l’élève.

Que vous soyez enseignante ou enseignant, conseillère ou conseiller pédagogique, chercheuse ou chercheur ou que vous travailliez au préscolaire, au primaire, au secondaire, au cégep ou à l’université, nous souhaitons entendre et partager vos pratiques gagnantes, celles qui inspirent vos collègues, vos élèves, et celles qui vous inspirent. Il n’y a pas de petite réalisation !

Le type de communication que vous pouvez offrir peut prendre différentes formes :

  • Une conférence : présentation de contenu (recherche, situation d’apprentissage, partage d’idées, de stratégies, etc.) en ayant peu ou pas d’interaction avec les participantes et les participants.
    DURÉE : 75 minutes
  • Un atelier : présentation d’un minimum de contenu en ayant comme but la participation active des participantes et des participants.
    DURÉE : 75 minutes (travail d’équipe, discussion en sous-groupe ; pratique guidée de type mains sur touches)
  • Un stage : présentation d’éléments théoriques et de contenu, suivie d’activités en ayant comme but la participation active des participantes et des participants.
    DURÉE : 3 heures (incluant une pause de 15 minutes)

*Notez qu’aucune vente n’est permise dans les conférences, ateliers et stages. Les ateliers visant à faire la promotion commerciale d’un produit ou d’un service pourront être présentés dans le cadre d’un « publiatelier ». Des frais s’appliquent pour présenter ce type d’atelier.

Aperçu des dates importantes

  • 5 février 2024 – Ouverture du formulaire en ligne de l’appel à communications
  • 22 mars 2024 – Date limite de dépôt des communications
  • 6 mai 2024 – Réponse de l’AQPF à l’animateur.trice principal.e
  • Juin 2024 – Confirmation de la date et de l’heure de la communication

Critères d’admissibilité

Votre description d’environ 200 mots devra comprendre les informations suivantes :

  • le niveau scolaire visé ;
  • le type d’activité proposée (évaluation, réflexion, discussion, etc.) ;
  • la manière dont votre proposition s’inscrit dans la thématique du congrès de cette année.

Toutes les propositions de communications doivent être déposées au moyen du formulaire en ligne. Prenez note que les propositions envoyées par courrier électronique ou par voie postale ne seront pas transmises à l’équipe organisatrice.

Critères d’évaluation

Chaque proposition fera l’objet d’une lecture attentive par notre comité et seules les propositions respectant la thématique seront sélectionnées. L’évaluation des propositions par l’équipe organisatrice se base sur les critères suivants :

  • La proposition aborde sans équivoque le thème du congrès 2024 ;
  • La proposition cible clairement ce qui sera présenté ;
  • La proposition cible un public précis ;
  • La proposition présente des données, des enjeux, des constats actuels ;
  • Le format choisi pour la proposition (conférence/atelier/stage) est réaliste.

Dans certains cas, l’équipe organisatrice pourrait proposer à l’animateur ou l’animatrice de modifier le type de la communication soumise ; passant d’un stage à un atelier, par exemple.

Normes de présentation et
directives pour le congrès

  • La communication doit être présentée par un.e des animateurs ou animatrices nommé.e.s dans la proposition ;
  • Les animateurs et les animatrices s’engagent à prévenir l’équipe organisatrice du congrès de tout désistement, et ce, le plus tôt possible.

Au plaisir de vous rencontrer, de vous écouter et d’échanger avec vous,

L’équipe de la section Mauricie-et-Centre-du-Québec.

Plan de partenariat

Filters Sort results
Reset Apply
Filters Sort results
Reset Apply
Filters Sort results
Reset Apply
Filters Sort results
Reset Apply
Option
Quantité disponible
Prix
Ajouter au panier
5
675.00$
Filters Sort results
Reset Apply

Partenaires

Devenir membre

En tant que membre de l’AQPF, vous aurez l’occasion d’échanger avec des collègues et de recevoir de la formation. Tout au long de l’année, un soutien pédagogique est offert aux membres via les réseaux sociaux. Les causeries de l’AQPF et les formations numériques vous sont offertes gratuitement.

Devenir membre