Précongrès 2021 – Membre étudiant

125.00$

Qui peut affirmer haut et fort n’avoir jamais joué? Jeune et moins jeune, seul ou en groupe, sur table ou sur téléphone intelligent, nous avons tous joué à un moment ou à un autre. Ces moments ont-ils eu lieu dans un cadre scolaire? Peu répondront à cette question par l’affirmative. En effet, malgré ses formes et ses usages variés, le jeu reste encore peu présent dans le paysage scolaire. Pourtant, apprendre nous permet de jouer comme jouer nous permet d’apprendre. Dans le cadre du congrès de l’AQPF – Le français, comme une roue toujours réinventée, nous vous invitons à une réflexion sur la place du jeu dans l’apprentissage du français, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de l’école. Jeux extérieurs, jeux de rôle, jeux éducatifs, jeux de société, jeux d’esprit, jeux vidéo : simple source de plaisir et de divertissement pour les uns, stratégie pédagogique aux possibilités infinies pour les autres, les avis sur la question du jeu en éducation varient. Pourtant associé à des apports importants quant à la motivation, à la collaboration et à l’apprentissage de façon générale, le jeu tarde toujours à se tailler une place de choix au cœur de l’école. Les raisons invoquées sont multiples : investissement de temps, planification à refaire, manque de connaissance ou d’intérêt, manque de ressources, etc. Et si jouer en classe était plus accessible que l’on pense? Par l’exploration d’une telle thématique, ce précongrès cherche à briser certains mythes entourant le jeu, et à en repenser la place dans une visée de variation des contextes et des pratiques d’enseignement et d’apprentissage du français. Les plus curieux demanderont alors « pourquoi? », « quels savoirs et quelles compétences le jeu me permet-il de développer chez mes élèves? » et « comment faire pour l’intégrer dans ma classe? » : toutes des questions auxquelles tentera de répondre ce précongrès.